TRAVERSER#1  
2017-2018







TRAVERSER est un projet artistique né de la rencontre avec l’artiste Clément Vinette. En confrontant nos travaux, nous avons décidé de travailler ensemble dans l’idée de créer un pont culturel et artistique entre le Pérou et la France. En 2017/2018, est née TRAVERSER#1, une résidence de recherche et de création à Lima.


«TRAVERSER#1 propose une résidence de recherche et de création au Pérou et invite des artistes français et péruviens à travailler ensemble pendant un mois. Il s’agit d’investir un jardin botanique situé à Pachacamac, à 30 kms au sud de Lima.

Le lieu s’appelle La Chakra et se situe dans la Vallée de Lurin, la dernière Vallée verte de la côte péruvienne. C’est une région en tension et en transition dont le développement est symptomatique de toutes les villes du monde où la campagne recule et où la ville avance. Lurin est une vallée où coexistent des terres vertes et fertiles pour les activités historiques de la région (agriculture, élevage...) et de récentes zones en construction qui répondent aux nouvelles nécessités démographiques (industrie, logement, loisirs...). Au milieu de ce contexte, La Chakra, qui maintient depuis 30 ans des espèces végétales venues de différentes régions du pays, fait figure de résistance.
C’est ainsi que nous avons choisi ce lieu, avec son contexte et son environnement précis, pour développer un travail plastique. S’emparer des plantes de la Chakra et de leurs histoires pour les considérer comme des prismes ouverts afin de développer des recherches autour de questions liées au déplacement, à la mémoire et aux identités.

Pendant tout le mois de Janvier 2018, neuf artistes français et péruviens ont étudié le lieu et ses alentours, son contexte historique, géographique, social et environnemental. Les artistes ont construit des lectures du lieu en les mettant en relation avec son extérieur. Pour approfondir les recherches, des rencontres et échanges ont été proposés avec des intervenants (ingénieur agronome, artistes, habitants du secteur, archéologue, commissaires d’exposition). Au terme de ce mois de travail et d’échange est née l’exposition TRAVERSER#1.

Ce projet est né d’une envie de décentrer des pratiques, d’échanger nos recherches et tenter de créer, autrement et en groupe, de nouveaux langages.

Dans une époque où les flux sont globalisés, et où la rapidité des échanges est croissante, comment créer de nouvelles formes de dialogue entre différentes parties du monde ? Comment le travail des artistes peut-il s’infiltrer dans ces échanges et en proposer de nouvelles lectures, insufler de nouvelles temporalités ?

C’est aussi avec ces questions en filigrane que TRAVERSER#1 tente de créer, le temps d’une traversée, un espace de réflexion et de création pour de jeunes artistes.” 


Texte Clément Vinette et Nahomi Del Aguila, extrait catalogue TRAVERSER#1


Artistes :
Zoe Mukicha
Lila Séjourné
Karina Casa
Clément Vinette
Andres Yaques
Ana Patricia Moyer
Arthur Kostadinoff
Julio Yáñez
Nahomi Del Aguila


Intervenants :
Rember Yahuarcani
Kristel Best
Mauricio Delgado





TRAVERSER #2
2018-2019





RiZOMA: Descolonizando miradas.
Exposición sobre plantas, memoria y territorio 


Los rizomas son raíces subterráneas, acuáticas o aéreas que crecen y se expanden de forma horizontal, los rizomas se multiplican creando de esa manera conexiones entre si. Este termino botánico fue tomado por Gilles Deleuze y Felix Guattari para describir una organización del conocimiento que se construye de forma horizontal y de manera no jerárquica. Así mismo Edouard Glissant escritor y poeta de las Antillas retoma la noción de rizoma para tratar de describir el concepto de identidad : identidades compuestas, en perpetuo movimiento.

El termino rizoma es tomado para esta exposición pues busca presentar diversas miradas y procesos para acercarse a la plantas. Problematizando así la relación que se ha establecido con ellas a través de la historia y en la actualidad al considerarlas solamente como mercancía y producto de explotación , negando la relación de la planta con su ecosistema (humanos, animales, plantas), su origen geográfico, etc. e ignorando sus diferentes usos rituales y medicinales. La memoria y los procesos personales buscan un enfoque diferente de los que han sido impuestos a través de la historia ( diarios de viaje, crónicas, herbarios de siglo XVII ).


Los artistas participantes en el proyecto: Nahomi del Águila, Orestes Bermúdez, Karina Casa, Rodrigo Jauregui Mena, Fanny Medina Contreras, Heydi Mori A., Ana Patricia Moyer, Zoe Mukicha, Mariel Pretell, Daniela Valderrama Perez y Julio Yáñez Bellido.
Ellos trabajaron con la colaboración especial de Lorena Best, Paulo César Peña, Clément Vinette, Verónica Zela, Elbi Bravo.